Respirer ? C’est pour les faibles, voyons

Casse-tête [kastɛt] n.m. Faire concorder les horaires changeants de 9 personnes, dont deux sont encore inconnues.

Vivement que ce tournage soit terminé.
J’aime être derrière la caméra, gérer une équipe et m’assurer que tout va rondement, mais c’est un facteur de stress malheureusement très grand pour moi. Je dors mal, je suis toujours fatiguée, je ne mange pas assez, j’ai le dos en compote, je dois me débrouiller avec un million de contraintes extérieures et je sais que ce n’est que le début. Je cours à gauche et à droite pour trouver des permissions, avoir les disponibilités de tous mes acteurs et de mon équipe technique, faire concorder nos séances de tournage avec nos cours et examens, avoir les numéros et adresses des gens importants à rejoindre… C’est excitant, mais fatiguant.
Puisqu’après le tournage, il va y avoir la remise des documents de travail, corrigés dix fois. Le montage, qui va prendre un temps fou. La vérification par dix fois du court-métrage final. Puis, l’attente angoissante de la note.

J’ai juste hâte de pouvoir m’étendre et de ne rien avoir à penser.

Publicités

Dilemme constant : frange or not ?

Mlle Imparfaite est dans un dilemme existentiel terrible : frange carrée ou en pente ?

 

Bien oui. Je suis encore dans le même dilemme, celui qui rôde ma vie à chaque trois/six mois. Comment me faire couper les cheveux ? Pas que j’envisage une infinité de choix. Ce sont généralement les mêmes. Longs ou courts ? Frange carrée ou en pente ? Avec parfois la variante «couleur ou pas ? » Je tourne autour de ces questions continuellement, les autres ne m’intéressant pas (les cheveux frisés, très peu pour moi).

Le problème est qu’à chaque fois, je fais l’erreur (monumentale) de demander l’avis de ceux qui m’entourent. Résultat : c’est plutôt partagé et ça ne m’aide aucunement, dans la plupart des cas. Entre les « en pente, c’est sexy » et les « carré, c’est vintage et irrésistible », je ne sais que choisir. J’ai envie d’avoir une frange en pente pour pouvoir faire suite au mouvement de ma chevelure, mais j’ai toujours aimé le côté faussement sage d’une frange carrée.

On verra bien une fois que je serai face aux ciseaux de ma coiffeuse.

En espérant que cette fois, elle ne me fasse pas la frange trop courte…